GeoExMachina

Blog géomatique

PisteCreator v1.7

Fin de partie !

La version 1.7 de PisteCreator est disponible sur les dépôts Qgis. C'est vraisemblablement la version finale, alors je ne suis pas peu fier, champagne ! PisteCreator avait encore jusqu'à dernièrement tout un tas de petits bugs, pas dramatiques en soi mais qui empêchaient l'utilisateur d'être totalement serein.
Parmis les bugs corrigés :

  • les combo box des couches qui ne s'actualisaient pas
  • la fonction d'exit de l'outil d'édition qui ne se déclenchait pas dans certains cas, laissant des géométries non valides
  • les dump de Qgis qui survenaient en utilisant l'outil d'édition des noeuds juste après une édition par PisteCreator

En plus des corrections, la sélection du mode de tracé assisté se fait maintenant dans le panneau principal. La fenêtre amovible avait la fâcheuse habitude d'aller se mettre n'importe où... Et en fonction du mode choisi, le panneau des options s'adapte. En effet tous les paramètres ne sont pas utiles pour le tracé des échappements par exemple.

Il faudra juste songer à le porter sur Qgis3 désormais...

PisteCreator v1.6

Restons dans le droit chemin

Nouvelle option de tracé assisté ! Il s'agît de répondre à une autre situation que celle évoquée dans l'article précédent. Désormais, au lieu de privilégier l'optimisation de la pente en long, on va davantage se préoccuper de la pente en travers.

En effet, pour de la piste de fin de réseau, on ne peut pas mettre les mêmes moyens que pour des pistes structurantes. Pas ou peu de terrassement, on ne compense pas la déclivité du terrain.

Alors gare !... ou le skidder finit comme ça :


Alors on aurait pu chercher la déclivité la plus faible et proposer le segment suivant comme pour la précédente méthode de tracé assisté. Cependant il faut parfois s'écarter cette pente latérale minimale pour se rapprocher d'un bois en particulier. En conséquence, on a opté pour l'affichage d'un cône qui indique là où le tracé respecte les conditions de pentes. La méthode reste la même, on teste les valeurs de pentes sur un arc de cercle de 60° de part et d'autre de l'azimuth du dernier segment validé !

Un exemple reste plus parlant :


Avec le cône on peut englober le plus de points (d'arbres) possible sans risquer l'accident

Par ailleurs si quelqu'un sait pourquoi la fonction setFillColor() ne fait s'applique pas sur les rubberbands, je suis preneur...

Bref voilà ce qui vous attend dans la v1.6 de PisteCreator. En bonus vous remarquerez que l'option de tracé assisté c'est changé en barre volante qu'il est possible de modifier à tout moment. Il y a le mode "cloisonnement" qu'on a vu ici et le mode "échappement" vu auparavant. Le panneau d'option devient également modifiable à tout moment, sans arrêter l'outil d'édition.

PisteCreator v1.5

Vers le tracé automatique ?

Une nouvelle version de PisteCreator disponible et avec elle, un pas vers le tracé automatique. Cette version ajoute une option de tracé assisté ! Encore un changement dans le panneau des options, je ne vais toutefois pas remettre une capture d'écran. Il n'y a qu'une case à cocher et la couleur du tracé assisté en plus !

Attention cependant, ce tracé assisté n'est pas utilisable pour toutes les situations ! En fait elle est plutôt utile pour une situation particulière... Je parle ici des cas où l'on ne peut pas respecter les seuils de pentes voulus, ni en long ni en travers. Dans ces cas là, pas de solutions alternative, il va falloir s'asseoir sur la pente en travers. Pour compenser, il faudra des travaux de terrassements avec remblais et déblais. Je laisse ça aux ingénieurs. L'objectif vers lequel il faut alors tendre, c'est celui de minimiser la distance de route en remblais. Il faut donc monter la pente (ou la descendre) le plus rapidement possible. Cela se traduit par tracer une route qui optimise la pente en long au maximum autorisé. Et c'est exactement ce que fait l'option de tracé assisté !

Et dans ce cas particulier, appuyez sur Entrée en boucle...


Bon... presque, dans les faits il faudra peut-être adapter la distance de calcul du tracé assisté. En effet, pour trouver le meilleur tracé PisteCreator effectue une série de calculs qui dépend :
  • de l'azimuth du dernier segment
  • de la distance maximum tolérée

Pourquoi ? L'azimuth du dernier segment est nécessaire afin de respecter une cohérence dans le tracé de la route. En montée à 10 % de pente, pas question de faire des têtes d'épingle. Faute de calculer directement le rayon de courbure, le calcul de pente va s'effectuer à la distance maximale précisée en option sur un arc de cercle allant jusqu'à 60° maximum de part et d'autre de l'azimuth du dernier segment.


PisteCreator affichera alors le tracé optimal. Cependant, il se peut que ce tracé ne prenne pas en compte un relief intermédiaire entre le point de départ et le point d'arrivé. Il faut alors réduire la distance maximale autorisée. Pour cela, il faut utiliser la touche *. La distance sera alors définie par la longueur qui sépare le dernier point enregistré au curseur de l'utilisateur.


Voilà un exemple d'utilisation ! Après le tracé du premier segment PisteCreator propose le segment suivant en noir. On voit cependant qu'au troisième segment, PisteCreator coupe les isolignes et la pente à mi-chemin du segment est supérieure à 10 %. On adapte alors la distance avec * et on continue à tracer la piste sans problème !